Matériel

Pêche sous-marine : Le matériel indispensable 

La pêche sous-marine est certainement l’une des activités les plus anciennes qui existent sur terre. Actuellement, cette pratique évolue en incluant de plus en plus d’outils et d’équipements permettant de faciliter sa réalisation. Aujourd’hui, tout un ensemble de matériel contribue à l’efficacité de la pêche sous-marine. Cela permet alors de rendre cette pêche plus accessible, mais surtout satisfaisante, tout en garantissant la sécurité des pêcheurs. La pêche sous-marine est une activité qui nécessite un minimum de préparation. Il faut aussi avoir de l’expérience en matière de plongée avant de se lancer dans cette discipline. Voici donc une série d’éléments et de matériels à considérer pour découvrir une meilleure expérience dans la pratique de la pêche sous-marine.

Le Harpon


Le harpon est le principal instrument de chasse sous-marine. Il est notamment utilisé pour la capturer de poissons et autres espèces marines. Cet outil fonctionne comme une lance pour attraper les poissons. La majorité des modèles fonctionnent avec des élastiques en latex, qui se déclenchent au moyen d’une gâchette. Ils sont souvent présentés sous forme d’arbalète à élastique. D’autres modèles de harpon s’apparentent à des pistolets à air comprimé.  La flèche est insérée dans le fusil pour être entraînée par propulsion. Le choix entre ces modèles dépendra du type de pêche qu’on envisage de pratiquer. La taille du harpon demeure toutefois un détail qu’il faut considérer lors de l’acquisition de cet outil. Les experts recommandent des modèles de 50 à 60 cm pour la pêche en grotte ou dans les petits coins. En revanche, les modèles de 80 à 90 cm sont plus conseillés pour pêcher près de la surface. Pour entreprendre une pêche dans les profondeurs, il faut par ailleurs prévoir une taille de harpon d’environ 100 à 125 cm. N’oubliez également pas de vous procurer en plus, un kit d’éclairage sous marine issu d’un matériel de plongée Big Blue.

Le masque de plongée et le tuba

Ce sont les deux autres équipements dont il faut se munir avant de se lancer dans une activité de pêche sous-marine. Sans eux, la pêche sous-marine sera tout bonnement impossible. Dans le choix de ces éléments, il faut aussi considérer certains points. Les masques à profil bas sont très conseillés pour la pêche sous-marine, car elles empêchent l’air d’entrer entre le visage et le masque. Cet équipement permet aussi de réduire la pression et il contribue grandement à l’amélioration de la visibilité. Pour ce qui est du matériau de conception, le silicone est le plus conseillé. il est en effet plus modulable, doux et confortable. La lentille du masque par contre doit être en verre trempé. Attention aussi à bien choisir la couleur du masque. Il faut dans l’idéal opter pour une couleur qui se fond dans le décor afin d’être discret et ne pas faire fuir les poissons. Le noir reste une référence, car il est peu visible dans les profondeurs. 

La combinaison de plongée


Tout comme le masque de plongée, la combinaison est aussi un accessoire de camouflage essentiel. Le choix de celle-ci dépendra également des conditions climatiques auxquelles notre pêche sera soumise. En effet, les conditions de pêche en eaux froides ne seront pas les mêmes que celles en eaux chaudes. Bien entendu, la combinaison à utiliser pour une pêche en surface ne sera pas la même que celle indiquée pour une pêche en eaux profondes. Pour éviter les mauvaises surprises, il est toujours conseillé de choisir une combinaison épaisse à l’occasion d’une pêche sous-marine. C’est de là que vient l’importance de choisir un matériau bien adéquat pour cette activité. Face au large choix proposé sur le marché, il est plus judicieux de s’en remettre directement à un professionnel. Cela vous permettra de trouver facilement le matériau adapté à l’équipement que vous recherchez. Il faut aussi tenir compte de sa forme afin de disposer de tout le confort nécessaire. Ici, il est d’ailleurs conseillé d’essayer directement le costume de plongée avant de passer à l’achat. Vous pourrez ainsi détecter rapidement les recoins qui nécessitent des ajustements : trop serrés ou trop grand…

Les gants de pêche sous-marine

Il existe une grande variété de gants pour la plongée sous-marine. De toute évidence, il faudra porter votre choix sur ceux qui sont véritablement indiqués pour la pêche sous-marine. Ces modèles sont en fait entièrement conçus pour être aisément maniables. Ils doivent donc vous offrir la possibilité d’utiliser vos mains sans aucun problème. Le meilleur modèle doit par ailleurs être doté d’une grande légèreté et d’une bonne adhérence. La plupart des gants consacrés à la plongée sous-marine sont en néoprène. Bien sûr, la taille est aussi un critère indispensable, car si jamais elle ne coïncide pas à celle des mains, toutes les propriétés pratiques de ces gants seront perdues. Vous ne pourrez alors par utiliser vos mains comme il se doit, ce qui rendrait la pêche infructueuse. 

Les palmes de plongée sous-marine

Si on veut acquérir plus d’agilité et de vitesse lors d’une pêche sous-marine, il faut aussi accorder de l’importance aux palmes. Elles seront essentielles, non seulement pour la plongée, mais aussi pour la remontée. Les palmes pour la pêche sous-marine devraient par conséquent présenter les mêmes propriétés que celles utilisées pour l’apnée. Autrement dit, elles devront être bien plus longues que les palmes conventionnelles. De cette manière, on pourra économiser de l’énergie durant les déplacements tout en restant rapide. Côté matériaux, on a le choix entre les palmes en plastique, en fibre de verre, et en carbone. Certains experts conseillent de choisir les modèles en plastique si on débute dans cette activité. Dans tous les cas, il ne faut jamais hésiter à les essayer pour être sûr qu’elles vous conviennent parfaitement.

Le lest ou ceinture de poids

Dans le cadre d’une pêche sous-marine, la ceinture de poids ou lest est également essentielle. En effet, cet accessoire est indispensable pour rester immergé dans l’eau. La combinaison de plongée ne fait pas que protéger du soleil et des blessures, elle permet aussi de flotter rapidement. Par conséquent, l’usage d’un lest est indispensable pour rester sous l’eau. Ces ceintures de poids sont très durables et sont également conçus pour accueillir plus ou moins de plomb. Cela permet alors d’obtenir la flottabilité souhaitée. Les ceintures en caoutchouc sont les modèles les plus adaptés, car elles sont fermes, se fixent bien et sont en plus durables.

La bouée de pêche

La bouée de pêche est aussi un équipement très important pour notre sécurité. Il sera très utile lorsqu’on passe un long moment sous l’eau. L’une des principales fonctions de la bouée de pêche est d’indiquer notre position sous l’eau. Elle peut servir de balise pour ceux à la surface, en indiquant à peu près l’endroit où nous nous trouvons sous la mer. Et pour qu’on puisse la repérer facilement, il est judicieux de choisir des couleurs qui ne sont pas communes à la mer. Notamment des couleurs vives comme le jaune ou l’orange. On peut aussi faire accrocher à cette bouée des objets qui ne sont pas prioritaires durant cette pêche, mais qui peuvent quand même l’être occasionnellement.

Le couteau de chasse

Le couteau de chasse est un autre équipement qu’on ne devrait pas omettre d’inclure dans son matériel de pêche sous-marine. Cet objet peut être très utile dans différentes circonstances. Par exemple, ce couteau peut nous aider à couper la ligne de la lance si elle se coince. Il en est de même si on se retrouve piégé avec quelque chose qui nous encombre dans la mer. En effet, les eaux, et surtout les fonds marins, sont pleines de déchets tels que des restes de filets ou de cordes qui peuvent être bien aussi dangereux pour nous que pour les animaux marins. On doit alors choisir un couteau de qualité qui résiste à la corrosion du milieu marin. Le couteau choisi doit aussi être polyvalent et multifonctionnel afin de répondre à toutes les situations.

La montre d’apnée

La notion du temps reste de rigueur, même lorsqu’on passe plus de temps sous la mer qu’à la surface, d’autant plus que les conditions peuvent vite changer une fois le soleil couché. La marée pourrait en effet vite monter et la mer pourrait devenir agressive, sans parler des autres animaux et prédateurs nocturnes. Ainsi, grâce à la montre d’apnée, on peut être au courant de l’évolution du temps à l’extérieur. Les modèles rétroéclairés sont bien évidemment très recommandés en raison de l’obscurité qui règne dans les profondeurs.

Une compagnie supplémentaire pour plus de sécurité

Dans cette dernière partie, on n’évoquera pas spécialement un matériel, mais plutôt un support. En effet, il s’agit d’un compagnon de pêche, car malgré le fait qu’une pêche sous-marine peut être réalisée en solo, il est souvent possible qu’on connaisse des situations imprévues. Aussi, pour prévenir des situations défavorables, la compagnie d’une personne supplémentaire lors de cette activité sera plus judicieuse. Les fonds marins comportent des dangers, mais la plupart des risques sont aussi liés à une mauvaise préparation, surtout lorsqu’on a tendance à pratiquer cette activité à la hâte. Par conséquent, avec l’assistance d’une autre personne, on pourra éviter le pire.

Enfin, avant de se lancer dans cette activité, il ne faut pas non plus oublier le plus indispensable : la réglementation de la chasse sous-marine. Contrairement à la pêche en eau douce qui nécessite un permis de pêche ou une carte de pêche, on est plutôt libre de pêche en bord de mer. Néanmoins, des réglementations sont établies à cet effet, et il faut s’informer au préalable sur ces différents points pour ne pas commettre des infractions.

Montre plus

Hervé

J'aime particulièrement la pêche à la truite et au saumon pendant les bonnes périodes. Je vais toutefois régulièrement pêcher en mer quand je le peux !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close