Uncategorized

Sondeur de pêche : description, fonctionnement et critères de choix !

Il fut un temps où on se contentait de simples appâts et d’une canne à pêche pour pêcher. Et si pour certains pêcheurs, le filet était rempli de poissons, pour d’autres, c’est tout autre chose. Depuis des années, la pêche faisait partie des pratiques les plus difficiles à apprendre et à maitriser jusqu’à ce qu’on a eu la brillante idée de créer le sondeur de pêche. Outil de révolution ayant bien changé l’univers des pêcheurs amateurs et professionnels, le sondeur de pêche vous servira à améliorer vos performances en pêche et obtenir enfin des tas de poissons dans vos filets.

Qu’est-ce que le sondeur de pêche ?

Le sondeur de pêche est un appareil professionnel permettant aux pêcheurs de repérer tout groupe de poissons qui grouillent dans l’eau. Equipement pratique, il peut être utilisé sur tout type d’eau :

  • lac ;
  • fleuve ;
  • mer ;
  • rivière…

Doté d’une fonction GPS, le sondeur de pêche vous aide à repérer les poissons potentiels à attraper avec vos filets de pêche. Pour être plus exact, le sondeur permet :

  • une lecture du fond sur de grandes lignes : déclivité, dureté du fond, présence de poissons, obstacles, herbiers… ;
  • une détection de poissons se trouvant dans la zone de recherche ;
  • un marquage des postes précis ;
  • une imagerie 3D latérale pour mieux comprendre et visualiser les résultats.

Sur sondeur-peche.net, on retrouve différents modèles de sondeur de pêche professionnel

Pourquoi a-t-on réellement besoin d’un sondeur de pêche ?

Avant d’acheter un sondeur de pêche, on pourra se demander si l’on a réellement besoin de cet appareil pour pêcher. Nombreuses sont les raisons qui poussent de nombreux pêcheurs à utiliser l’échosondeur. Il s’agit entre autres :

  • d’un repérage facilité des poissons ;
  • d’une meilleure compréhension du fond marin ;
  • etc.

Un repérage facilité des poissons

Le vrai défi qu’impose la pêche aux pêcheurs est de trouver l’endroit idéal pour pêcher. Et même si l’on détecte une zone spécifique où les poissons aiment se promener, rien ne garantit qu’au moment où l’on ira pêcher, il y aura des poissons dans l’eau. C’est à ce point précis qu’intervient le sondeur de pêche.

Ce dernier permet une détection rapide et instantanée des bancs de poissons sans les effrayer.

Pour arriver à de tels résultats, l’appareil professionnel se compose d’une sonde et d’un boitier. La sonde est mise dans l’eau et va par la suite émettre des signaux électriques en ultrasons. Le boitier recevra ces signaux et vous retransmettra les données sous forme d’images. Vous aurez donc besoin de télécharger l’application Deeper pour profiter de votre sondeur Deeper.

Une meilleure compréhension du fond marin

Savoir pêcher ne peut se faire qu’en connaissance de cause. En effet, on ne pourrait mieux pêcher qu’en connaissant au préalable ce qui se passe réellement sous l’eau. De cette façon, on évitera bien les attentes non fructueuses sur une zone de pêche donnée.

Le fond marin de votre zone de pêche est-il profond, avec un relief accidenté ou est plutôt plat ? Ce n’est qu’en utilisant un sondeur de pêche que vous pourriez avoir la réponse à cette question. Ce dernier présente la structure et les caractéristiques techniques et géographiques du fond marin en vue d’adopter les pratiques de pêche les plus adaptées.

En tant que pêcheur amateur, on peut se demander s’il est réellement important de connaitre les données sur le fond marin. Savoir si le fond est dur ou vaseux vous permettra de cibler une espèce de poissons en particulier.

Comprendre le fonctionnement du sondeur de pêche

Le sondeur de pêche, de l’anglais SONAR ou Sound Navigation Ranging, fonctionne sur la base d’un principe simple. La sonde ou objet immergé dans l’eau envoie des impulsions électriques au sondeur ou boitier. Cette sonde est dotée d’un cristal capable de transformer l’impulsion électrique en plusieurs vagues d’ultrasons axés vers le bas en fonction du niveau de fréquence prédéfini. Pour le cas d’un sondeur d’eau douce, elle est de 200 kHz tandis que pour un sondeur de mer, elle est de 50 kHz.

En temps normal, ces vagues d’ultrasons ou ondes ultrasoniques se déplacent sous l’eau à une vitesse statique de 1500 m par seconde environ. Au moment où elle rencontre un obstacle sous l’eau, elle renvoie rapidement des ultrasons anormaux à la source pour vous prévenir. L’intensité des données collectées dépend entièrement du type d’obstacle. Le sondeur détermine la position de l’objet par rapport au boitier et du fond marin après avoir calculé la différence entre le temps d’émission et de réception.

À noter qu’il est capable de mesurer des intervalles de l’ordre d’un millième de seconde pour dire que ses résultats sont bien précis.

Le boitier ou sondeur analyse les données collectées et renvoie des images instantanées à l’écran à chaque fois qu’il reçoit une nouvelle impulsion. Après quelques impulsions, on peut alors clairement identifier des zones d’obstacle et le relief du fond marin pour agir en conséquence. Toutefois, cette image ne prouve pas avec certitude qu’il s’agit absolument de banc de poissons, mais propose plutôt une possibilité à ne pas écarter.

Quelques remarques à noter

Même si l’image renvoyée par la sonde immergée est une reproduction imparfaite du monde subaquatique, elle représente une source d’informations importante pour tout pêcheur. Le sondeur de pêche présente :

  • une idée du relief sous l’eau ;
  • la nature approximative du fond marin ;
  • la présence d’obstacles ou de poissons ainsi que leurs comportements.

Toutefois, on ne peut penser qu’il est possible de voir avec exactitude tout ce qui se passe réellement sous l’eau comme à la télé. Le sondeur vous présente des données potentiellement exploitables pour améliorer vos rendus de pêche.

Il a donc bien ses limites et ses approximations et demande une expérience plus profonde pour maitriser son utilisation à la perfection.

Les critères de choix pour choisir le meilleur sondeur de pêche

Pour avoir le meilleur sondeur de pêche, il est important de considérer plusieurs critères de sélection sérieux, notamment :

  • la marque de la sonde ;
  • le prix de l’équipement ;
  • ses caractéristiques spécifiques.

La marque de la sonde

Bien loin d’être une question de caprice de luxe, la marque de la sonde est un critère de choix qu’on doit bien prendre au sérieux. Choisir une sonde de pêche de marque, c’est en quelque sorte garantir de meilleurs résultats pour ses prochaines séances de pêche en eau douce ou en mer. A priori, plus une sonde est de marque connue, plus elle pourra davantage proposer de fonctionnalités. C’est notamment le cas du sondeur Deeper. Il offre d’excellentes performances d’utilisation :

  • détection de poissons instantanée ;
  • système intuitif pour des données plus exploitables ;
  • écran tactile…

Le prix de l’équipement

Comme pour le cas des autres équipements utilisés en pêche, le prix du sondeur de pêche détermine en quelque sorte sa qualité. En pratique, plus un sondeur s’acquiert à prix cher, plus il est susceptible d’être performant.

Toutefois, on pourrait tout de même dénicher un sondeur de pêche de qualité à prix abordable en réalisant des comparatifs de sondeur en ligne.

Généralement, le prix d’un sondeur de pêche varie entre 100 et 300 € selon les modèles. 

Les caractéristiques spécifiques du sondeur de pêche

Le prix et la marque d’un sondeur de pêche sont loin d’être suffisants pour désigner le produit en question comme « meilleur sondeur de pêche ». À part ces deux points essentiels, on devra également considérer d’autres paramètres comme :

  • la profondeur de détection ;
  • l’autonomie de l’appareil ;
  • l’ergonomie ;
  • l’angle de détection de la sonde.

La profondeur de détection définit la distance en profondeur que l’écho sondeur est capable de parcourir. Sa détermination est primordiale en tenant compte du type d’eau : lac, mer, rivière… L’angle de détection définit de son côté l’étendue de la zone à détecter. A priori, plus cette zone est importante, plus le niveau de précision diminue.

Étant donné que la pêche se pratique sur de longues heures, l’autonomie de l’appareil à sonde est donc un critère décisif avant de faire son choix. Sur le marché des sondeurs de pêche, on distingue des modèles dotés de batterie et d’autres qui fonctionnent avec des piles.

Choisir un échosondeur en fonction du type de pêche

Il est bon à savoir que tous les types de sondeurs ne sont pas forcément adaptés aux types de pêche qu’on souhaite réaliser. Dans cette optique, il est plus que conseillé de choisir un sondeur de pêche spécifique pour une utilisation spécifique. Le choix se fera en fonction de l’angle et de la fréquence proposés par la sonde.

Pêche sur rivière

La pêche sur rivière se fait généralement sans bateau. On devra alors choisir un sondeur de pêche présentant une importante maniabilité comme le sondeur sans fil ou le sondeur portable.

En termes de fonctionnalités, il faut bien vérifier si l’équipement procure une parfaite visibilité ou non. On retiendra comme exemple un sondeur avec 200 kHz de fréquence pour une rivière de faible profondeur.

Pêche dans un étang ou lac

Pour la pêche dans un étang ou lac, les concepteurs des équipements de pêche recommandent un modèle de sondeur à petit angle étant donné que la profondeur importe peu. Ce genre de sondeur est parfait pour obtenir le maximum de détails essentiels. De plus, avec une technologie 3D verticale, il procure des images d’une grande précision pour une fréquence moyenne de 83 kHz.

Pêche en mer ou en grand lac

Pour pouvoir réussir à attraper des poissons en pêchant en mer ou dans un grand lac, il faudra se servir d’un sondeur de pêche pouvant couvrir une large zone jusqu’aux grands fonds.

Et pour éviter toute perte de la sonde, on choisira une option de fixation sur bateau. Les sondeurs dotés de GPS proposent justement ce genre d’option. Un sondeur de 50 kHz de fréquence permettra notamment de visualiser tout ce qui se passe sous l’eau à 100 m de profondeur.

Montre plus

Hervé

J'aime particulièrement la pêche à la truite et au saumon pendant les bonnes périodes. Je vais toutefois régulièrement pêcher en mer quand je le peux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close