Technique de pêche à soutenir

La pêche à soutenir se pratique en mer, c’est une amélioration de la pêche à la palangrotte.
Elle consiste à pêcher à la verticale, à l’aplomb du poste, du bord (digue, jetée, port) ou d’un bateau, le plomb étant posé sur le fond.

Le matériel :
Pas la peine d’un matériel sophistiqué pour ce type de pêche, une bonne vieille canne et un bon vieux moulinet feront l’affaire.
La canne, télescopique de préférence, a un longueur de 1,80 m à 3,50 mètres (beaucoup plus courte en bateau) pour une puissance de 50 à 200 grammes. Le moulinet est lourd ou semi-lourd, garni de nylon 40/100.

matériel pêche en mer

Le bas de ligne est très simple, c’est le même que pour le surfcasting : on monte plusieurs empiles en potence, et on leste d’un plomb (sans grappin), poids selon la profondeur, les courants, les vagues.

Montage pour la pêche à soutenir

Appâts : on peut utiliser des vers, genre arénicole, des mollusques (coque, moule…), du crabe mou pour le bar ou le loup, des poissons entiers ou des morceaux de poissons, de la couenne de porc….

Action de pêche :
On laisse couler le montage. Lorsque le plomb est arrivé au fond, on ferme le pick-up et on tend le fil. On peut alors discuter avec ses copains en jetant un oeil de temps à temps à sa canne. Une touche sera marquée par un mouvement du scion.
On peut aussi, si la canne est posé à plat (dans un port par exemple)  laisser le pick_up ouvert, tendre le fil, et caler celui-ci avec une bouteille. Lorsque la bouteille tombe, c’est qu’il y a une touche.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 7.7/10 (3 votes cast)
Technique de pêche à soutenir, 7.7 out of 10 based on 3 ratings
Cette technique de pêche est utilisable pour : technique de peche en mer, technique de pêche en mer en bateau, technique de pêche en mer méditerranée et pour ces espèces de poissons : , , , , , , , , , , , , , , .