Uncategorized

Pêche à la mitraillette : matériels, astuces, techniques !

L’été est la saison des vacances et de la relaxation. Tandis que certains partent en voyage, d’autres préfèrent simplement pratiquer des activités relaxantes en extérieur afin de profiter au maximum du beau temps que l’été offre. La pêche est l’une d’entre elles. Parmi différents styles de pêche, la pêche à la mitraillette se distingue de par ses particularités. Pour qu’elle puisse être pratiquée comme il faut, le pêcheur doit se doter de certains matériels. Mais cela ne suffit pas, il doit aussi avoir en sa connaissance quelques astuces et autres techniques. Qu’est-ce que la pêche à la mitraillette ? Comment se pratique-t-elle ? Avec quels matériels ? À travers l’exposé des réponses à ces interrogations, nous vous ferons le point.

Définition du concept

Quand on parle de « pêche à la mitraillette », il ne s’agit nullement d’utiliser la fameuse arme automatique pour pêcher, mais d’une technique particulière de pêche qui utilise des plumes et des hameçons sur une seule ligne. Sur d’autres sites, on parle aussi de « lancer à la mitraillette ».

Les conditions de base

Pour qu’on puisse parler de pêche à la mitraillette, certains paramètres doivent être réunis :

  • La pêche à la mitraillette se pratique principalement en été, voire un peu avant (mois de mai) ;
  • Elle ne se pratique qu’en journée ;
  • C’est une technique de pêche qui cible principalement les maquereaux (car, à cette période de l’année ils se déplacent par bancs) même si d’autres espèces peuvent être attrapées. L’utilisation de cette technique permet ainsi d’attraper plusieurs maquereaux avec une seule ligne. En plus de ça, qu’il soit frit ou cuisiné au barbecue, le maquereau a bon goût dans l’assiette.

Les conditions liées au temps

La pêche à la mitraillette peut se dérouler :

  • Lorsque la marée est haute ;
  • Lorsque le temps est orageux ;
  • Lorsque la marée est en étale basse-début montante ;
  • Lorsque les températures sont chaudes et que le calme prévaut sur la mer.

Le point sur la technique et les astuces utilisées

La pêche à la mitraillette utilise différentes techniques inhérentes au matériel. Dans un premier temps : la manière de monter le train plumes est authentique. Elle se fait dans un sens bien précis puisque le résultat final doit donner des avonçons qui sont bien écartés de la ligne. Ensuite, il faut ajouter du plomb à la ligne. La grosseur de ce plomb va être fonction du temps qu’il fait (par exemple en cas de grosses rafales, un plomb léger risque de se faire détacher de la ligne).

L’astuce pour que le plomb puisse bien être accroché à votre ligne est l’usage des célèbres émerillons.

Dans un second temps, intéressons-nous à la détection des bancs de maquereaux. Plusieurs astuces permettent de comprendre qu’on se trouve en présence de l’un de ces bancs :

  • Un son qui ressemble à de la friture et l’eau qui se met à remuer à certains endroits sont des signes que des maquereaux sont présentement sous l’eau en train de chasser ;
  • Si l’on remarque qu’il y a des sternes qui volent au-dessus de l’eau et qui par la suite plongent fréquemment, alors cela signifie qu’il y a un banc (plus ou moins important) de maquereaux. Les sternes se comportent de la même façon lorsqu’il y a des chinchards.

À part ces astuces, il existe des endroits où les poissons aiment bien se réfugier. On peut citer :

  • Les endroits calmes au bord des côtes ;
  • Les estacades ;
  • Les quais ;
  • Les eaux portuaires ;
  • Les jetées.

Une fois qu’on est sur et certains d’avoir des maquereaux tout juste à côté, il faut lancer sa ligne. La technique est de la lancer assez loin ou alors juste à côté du banc frétillant de poissons. La suite de la procédure est de laisser le plomb aller au fond tandis que la canne à pêche est ramenée vers soi. Il ne reste plus qu’à mouliner jusqu’à ce que la ligne de la canne à pêche revienne totalement au bord. On pourra alors constater s’il y a des prises ou pas.

Et enfin, comme les autres types de pêche, la pêche à la mitraillette est soumise à la réglementation du législateur. Les pêcheurs sont donc tenus de respecter les différents textes de loi en vigueur à ce sujet. Ils sont par exemple tenus de respecter les tailles de captures selon les eaux (par exemple à la frontière belge, le maquereau pêché ne doit pas faire plus de 30 centimètres) ou encore de ne pas salir les lieux. Des règles telles que le respect mutuel envers les autres pêcheurs sont aussi de rigueur (car il arrive parfois que les pêcheurs se disputent pour une place parce qu’elle est réputée être meilleure pour attraper des prises).

Le matériel adéquat à utiliser

Pour une pêche à la mitraillette efficace, il est essentiel de se doter du bon matériel. Nous allons, dans cette partie de notre exposé, passer en revue ces différents outils.

La canne à pêche surf casting

Pour une partie de pêche à la mitraillette, trois types de cannes à pêche peuvent être utilisés :

  • Une canne à carpe ;
  • Une canne de surf casting ;
  • Ou une canne à pêche pour la jetée.

Nous vous conseillons cette canne de surf casting disponible sur la plateforme Amazon : « https://www.amazon.fr/Canne-Surfcasting-emmanchement-Daiwa-Sweepfire/dp/B01MTKGZOF/ref=sr_1_1 ». Plusieurs points forts plaident en sa faveur. D’abord, sa couleur carbone et son design sont visuellement plaisants. Ensuite, des anneaux rabattables et une poignée mousse EVA qui lui octroient une puissance d’environ 100 voire 200 gr. Il ne faut pas oublier de mentionner sa légèreté qui est un atout indéniable dans le processus de manipulation. Et enfin, la livraison rapide et son coût raisonnable de 56 euros.

La canne à pêche polyvalente

À défaut d’une canne à pêche carpe, nous vous conseillons cette canne à pêche polyvalente qui fera très bien l’affaire pour vos parties de pêche mitraillette. Amazon, nous la présente sur sa page : « https://www.amazon.fr/Plusinno® -Spinning-Moulinet-Carbone-Télescopique/dp/B0183JLODG/ref=sr_1_2 ».

Les principaux atouts de cette canne à pêche polyvalente Plusinno Spin sont : son élasticité, sa robustesse et le fait qu’elle soit télescopique. Pour seulement 39,99 euros TTC, dotez-vous de cette canne à pêche ô combien pratique. Elle est dotée d’un système qui l’empêche de faire des retours instantanés et d’une bobine en aluminium. Et enfin, on peut évoquer la grande longueur de ligne qu’elle peut supporter et l’aisance avec laquelle les moulinets sont effectués. Les utilisateurs sont du même avis : 80 % d’avis satisfaits.

Les leurres

Que serait une partie de pêche sans leurres ? Pour vous aider à attraper plus rapidement vos poissons, optez pour cette boîte de leurres disponible chez Amazon : « https://www.amazon.fr/Boîte-Terre-Imitation-Leurre-Aromatisé/dp/B01KNY640C/ref=pd_sim_200_2 ». Il s’agit d’une boîte remplie de faux vers de terre très ressemblants fabriqués en caoutchouc souple. Ces faux vers ont été aromatisés et une fois dans l’eau, ils propagent une forte odeur spéciale qui sert à attirer automatiquement les poissons. Chacun de ces faux vers de terre mesure 3 centimètres. La livraison est gratuite et la boîte ne coûte que 2,88 euros.

Le type de lest

Le lest est primordial pour la pêche. Dans le cas de la pêche à la mitraillette, deux choix sont possibles : les cuillers ou les plombs. Ceux qui optent pour les cuillers peuvent se servir des anciennes comme des nouvelles. Ils ne doivent pas non plus oublier les hameçons.

Pour ceux qui préfèrent les plombs, ils ont le choix entre les plombs de type palangres ou montres. En ce qui nous concerne, nous vous conseillons ce modèle de plombs palangres de 20 grammes : http://www.amazon.fr/Ma-peche-fr-Plomb-Palangre-20-par/dp/B01M98TQFS/refàsr_1_4. Grâce à Amazon, ce modèle est livré gratuitement et ne vous coûtera que 2,90 euros. Dans le pack, vous trouverez 5 plombs de ce type.

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close