Uncategorized

5 Conseils pour pêcher le bar en bord de mer

La pêche n’est pas une activité qui s’improvise, et celle du bar encore moins ! En effet, le bar est un poisson relativement difficile à pêcher, et il vous faudra tenir compte de plusieurs paramètres. Selon la température qu’il fait, l’heure ou encore la météo, le bar peut se trouver soit en surface, entre deux eaux, ou en profondeur. Par ailleurs, son abondance ou sa rareté dépendent de certaines périodes de l’année. Ces points rendent la pêche du bar en bord de mer très technique et font qu’elle nécessite un certain apprentissage avant de se lancer. Dans cet article, profitez de conseils de premier ordre pour vous adonner à votre loisir et ramener sur votre table ce poisson de mer.

Connaître le régime alimentaire et les mœurs du bar

Le premier conseil à donner est de prendre connaissance du régime alimentaire et des mœurs du bar. Le régime alimentaire de ce poisson varie en fonction de la saison et le maîtriser permettrait au pêcheur d’avoir une longueur d’avance. Il saura ainsi quoi utiliser comme appât en fonction de la saison. En hiver, le bar se nourrit de puces de mer et de lançons. Il est plutôt chétif à cette période. Quand vient le printemps, son régime alimentaire est essentiellement composé de crabes mous qui constituent ses proies préférées. En période d’été, il y a une abondance de sprats. Ceux-ci détrônent ainsi les crabes mous en devenant le mets principal du bar. Quand vient l’automne, le régime alimentaire du bar change encore : ce sont les crevettes qui constituent son principal repas.

Pour ce qui est de ses mœurs, des études nous renseignent que le bar n’est pas un amateur de la profondeur. Il a besoin d’une eau bien oxygénée et il obtient cela lorsque la profondeur est faible. Pour augmenter ses chances de trouver le bar, le pêcheur doit privilégier une profondeur maximum de 5 mètres. Après avoir pris connaissance des habitudes alimentaires du bar, il est aussi important de savoir quels sont les moments favorables pour la pêche du bar.

Les périodes de l’année favorables pour pêcher le bar

Le bar est un poisson que l’on retrouve dans l’eau à tout moment de l’année. Toutefois, il existe des périodes au cours de l’année favorable à la pêche de ce carnassier de mer.

Pour augmenter ses chances d’attraper le bar, l’une des périodes conseillées pour la pêche est la période mars-avril. En effet, cette période marque le démarrage d’une nouvelle saison de bar. Pendant cette période, les poissons-bars qui se sont éloignés vers le large commencent à venir vers les côtes à l’occasion du printemps.

Une autre période favorable à la pêche du bar est celle allant de début mai à fin juillet. Pendant cette période, les bars continuent à se rapprocher des côtes. Au courant du mois de juin, ils deviennent très actifs. Ils se rapprochent ainsi de la plage pour traquer les lançons qui sont leurs proies préférées en cette période. Le mois d’août est également favorable pour la pêche du bar en bord de mer. Ceux-ci viennent plus fréquemment sur les plages en journée comme dans la nuit pour chasser leurs proies. À ce moment, il est conseillé de pêcher tôt le matin ou tard le soir, car les bars sont très agressifs. Il suffirait alors d’agiter un appât sous leur nez pour qu’ils se jettent dessus.

Pendant la période allant de septembre à octobre, il fait moins chaud. Les bars reviennent alors progressivement sur les côtes. Avec l’abondance de proie au large, ceux-ci ont suffisamment à manger. On a donc beaucoup de chance à cette période de débusquer des bars énormes, surtout si on a un bateau. Au courant du mois de décembre, on retrouve encore des bars sur les plages. Tel est par exemple le cas en Bretagne où à cette période, il est possible d’en avoir de très gros.

La période allant de fin décembre jusqu’en mai est qualifiée de saison de frai. Les bars disparaissent carrément des côtes et se retrouvent au large. La pêche du bar en bord de mer devient alors difficile pendant cette période. Toutefois, il existe toujours des bars hyper actifs que l’on peut avoir la chance de pêcher.

Les moments de la journée favorables à la pêche du bar

Certes, l’on peut pêcher le bar à n’importe quel moment de la journée. Toutefois, il existe des moments de la journée qui permettent au pêcheur d’accroître ses chances de débusquer ce poisson.

Le lever et le coucher du soleil sont des moments clés pour prendre son matériel et aller à la pêche au bar. Pendant ces moments, intervient un changement de luminosité. L’œil du bar s’habitue lentement à ce changement et il prend un certain temps à s’adapter. Puisque la vue des autres poissons s’affaiblit aussi pendant cette période, le bar met en exergue ses atouts de prédateurs pour s’attaquer à ses proies qui ont du mal à le voir venir.

La nuit est également un moment favorable de la journée pour pêcher le bar. La pêche dans la nuit est beaucoup plus rentable en période d’activité nautique. Puisque les bateaux inondent la côte en journée, les bars préfèrent se cacher. Ils sortent alors dès la tombée de la nuit et se rendent sur la côte pour chasser leurs proies. Il est donc conseillé par exemple en période d’été de pêcher le bar dans la nuit, car en journée ceux-ci fuient la côte à cause de la grande activité qui y règne.

Le choix de la technique pour pêcher le bar en bord de mer

Il existe de nombreuses techniques pour pêcher le bar en bord de mer. Celle qui est la plus recommandée est la pêche du bar aux leurres. Cette technique est le plus utilisée. Comme son nom l’indique, elle suppose l’utilisation d’un leurre pour attirer le bar. Ce leurre est un poisson fait soit en matière solide ou en matière plastique. Cette technique porte des fruits, car elle permet de susciter davantage la curiosité du bar qui est un carnassier très curieux. Avec une bonne animation, les bars ne résistent pas longtemps à se jeter sur ces leurres.

Le choix des leurres

Il est conseillé en plus d’utiliser des leurres aux couleurs vives, elles auront pour effet d’attirer davantage ce carnassier de mer. Pour attirer le bar, certains leurres sont recommandés. On peut alors utiliser :

  • Super X-Layer : c’est le leurre le plus prenant de la gamme Megabass.
  • Le One Up shad : c’est un leurre très simple à utiliser. Les modèles conseillés sont les 3 et 4 pouces.
  • Asturie 110 : c’est un excellent leurre de surface avec des prises régulières.
  • Z Claw : un leurre très connu par les pêcheurs de bars.
  • Le joker Xorus : ce leurre imite parfaitement le sprat qui est une des proies préférées du bar en été. En plus, sa nage imite celle d’un poisson en fuite, ce qui attirera le bar.
  • Press Bait Fusion 90 : ce leurre est idéal pour la pêche dans les vagues.

Vous pouvez donc vous rendre sur la boutique Leurres Mania pour acquérir ces leurres. Il est important de noter que le choix du leurre à utiliser dépendra de l’attitude du poisson. Si les bars à pêcher sont à la surface, il est conseillé d’utiliser des poissons-nageurs avec des bavettes courtes. Si par contre les bars se trouvent en profondeur, ce sont les poissons-nageurs à grande bavette qu’il faudra alors utiliser.

En dehors des leurres, il faut également se munir d’un matériel adapté pour se lancer à la chasse de ce carnassier de mer qu’est le bar. Ainsi, il faut s’équiper d’une canne plutôt légère, pesant environ 300 grammes. Côté longueur, il est préférable que la canne ne dépasse pas les 3 mètres. Pour bien animer le leurre, il faudrait avoir un moulinet de 3000 ou 4000.

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close